Octobre 2017
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Investir en Espagne : quels sont les bons plans ?

Alors que l'Espagne est l'un des pays d'Europe le plus durement touché par la crise économique, et particulier par la crise des dettes souveraines, le pays semble se diriger vers un horizon économique plus favorable. Les pointeurs de la reprise passent au vert. C'est donc le bon moment pour "investir la place" et connaitre les bons plans. Enquête de notre reporter et agent de liaison sur place, Samuel Pinello, ancien permanent du CJD, délégué territorial.
En Espagne, on table sur une reprise de l’activité en 2014. Quand, je mets « on », je me réfère aussi bien aux différents acteurs économiques nationaux qu’aux organismes internationaux. Et quand je parle de « reprise », je ne suis pas sans savoir que le terme de légère amélioration serait mieux choisi. Les réserves étant posées, voici les premiers signes positifs de ce dernier trimestre d’une année 2013 bien compliquée.

Les bons chiffres de la franchise sont à mettre en avant. C’est le « bon plan » pour ceux qui veulent investir. Un article d’Expansion (1) signale que la crise n’a pas affecté ce secteur, et que les offres les plus intéressantes proviennent à l’heure actuelle du secteur de la restauration rapide avec les enseignes 100 montaditos, ou la Tortillita, ou du secteur de la beauté avec les enseignes the Cloured Clap et Inspirazzione. La transition est toute trouvée pour signaler la que les gymnases, et centres de musculation fleurissent un peu partout ; je m’en compte au quotidien dans la capitale espagnole. Le spinning, et le fitness tonne du tonus à la reprise serait-on tenter de dire ! L’article de CMD fitness (2) apportent des nuances à cela et insiste sur le fait que la facturation dans ce secteur décroit, car ce sont les centres sportifs dits low cost qui raflent la mise.

La franchise à la française s’inscrit dans cette tendance favorable. Alain Affelelou, par exemple, à montrer la voie. Le conseil pour cette fin d’année et pour la très proche 2014 est donc le suivant : entreprendre dans le pays de Cervantés, oui, mais en tant que franchisé !

Sources :

(1) http://www.expansion.com/2013/08/27/empresas/1377616122.html

(2) http://www.cmdsport.com/noticia/19824/Fitness/La-facturacion-de-los-gimnasios-bajara-en-2013-pero-menos-que-en-2012.html
Samuel Pinello
Le 17-12-2013
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz