Avril 2017
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Construire ensemble un nouveau monde

Jean-Baptiste de Foucauld
Lors du congrès de Montpellier, Jean-Baptiste de Foucauld, ancien Commissaire au Plan et Fondateur de Solidarités nouvelles face au chômage, présente le Pacte Civique pour réinventer un nouveau vivre ensemble et « construire un futur désirable pour tous ». Extraits.
« Très fractionnée, la société française peine à effectuer sa transition vers quelque chose de nouveau malgré le foisonnement d’initiatives sur le terrain. Le Pacte Civique vise à fédérer ces énergies et mettre en œuvre un nouveau logiciel de changement. Nous sommes face à deux types de problèmes. D’une part, des problèmes franco-français (mauvais rapports entre l’économique et le social, difficultés à nouer un vrai dialogue social efficace, paradoxe d’une société où chacun aspire à une plus grande reconnaissance de son individualité tout en exprimant un besoin vers plus de solidarité) et, d’autre part, une mutation de civilisation. Cette crise ébranle nos certitudes et remet en cause certains repères fondamentaux. Mais il faut veiller à ne pas être anxiogène et donc réunir les forces humanistes, spirituelles, économiques pour construire ensemble un nouveau monde.

Quatre principes fondent les engagements du Pacte Civique :

· La créativité que l’on retrouve dans les rapports à autrui, dans la production, dans l’innovation, dans la construction collective, dans l’intelligence collective…

· La sobriété : il faut distinguer l’essentiel (donner à chacun la possibilité de donner le meilleur de lui-même) du superflu (maximiser les profits en général ou individuellement).

· La justice.

· La fraternité : on ne peut pas se contenter d’ériger ce principe sur le fronton de la république, il doit animer en profondeur notre société, avec l’idée qu’autrui est important.

La solution ne peut pas venir que de l’État, du marché ou de l’exhortation morale ou spirituelle. Il faut mélanger tout cela et articuler des changements de type personnels, comportementaux (prendre le temps de mener des actions citoyennes, donner la parole, écouter ceux qui ne la prennent pas) avec une ré-humanisation des organisations pour progressivement hausser le niveau de la responsabilité sociale et environnementale et des engagements politiques forts.

Grenelle de l’Emploi

Les entreprises signataires du Pacte s’engagent à donner à la dignité des personnes une place aussi grande que celle accordée à la rentabilité, à réduire les écarts de revenus et à développer la RSE dans le cadre d’une gouvernance élargie. Idées très chères au CJD d’ailleurs qui est lui-même signataire du pacte Civique.

Un des engagements qui me tient à cœur, et qui rejoint d’ailleurs le but de la fondation Solidarité nouvelle face au chômage est le Grenelle de l’Emploi. Chaque époque affronte un défi particulier. Depuis le milieu des années 1980, je sais que la France va avoir des difficultés à régler le chômage, du fait de la mauvaise articulation entre l’économique et le social. Le chômage est une double peine pour la société : moins de cotisations perçues, mais plus de prestations à verser. C’est l’affaire de tous, mais tout le monde se trouve des bonnes excuses pour ne rien faire. Tous les acteurs, représentants des chômeurs inclus, ne se sont jamais mis tous autour d’une table en se disant « on va y arriver », en sortant de leurs discours habituel pour ensemble construire des politiques qui marchent. Car des politiques qui fonctionnent existent, que ce soit sur la voie libérale ou sur la voie social-démocrate, mais nous subissons un manque de cohérence.

Dans ce pacte, nous croyons beaucoup à l’éthique de la discussion. Nous aimerions faire vivre autrement la démocratie. On attend trop que la mesure tombe d’en haut et résolve les problèmes à notre place. Chaque Jeune Dirigeant peut engager son entreprise et/ou inciter ses proches et ses collaborateurs à s’investir. Ré-approprions-nous la société, car c’est nous qui la faisons ! »

Propos recueillis par Nathalie Garroux
Le 23-07-2012
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz