Septembre 2017
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


« Vis ma vie » au Maroc

Casablanca
Deux ans après les premiers échanges avec le Bénin où trois Jeunes Dirigeants avaient participé à la première opération Vis ma vie, une nouvelle édition, grandeur industrielle cette fois, avec le Maroc a rencontré un vif succès puisque c’est une vingtaine de JD qui ont participé au projet du 4 au 7 Avril dernier, en marge du Hub Africa, 1er salon des entrepreneurs d’Afrique organisé par le CJD International.

De réelles rencontres ont eu lieu et les JD venus des quatre coins de la France ont pu vivre la vie personnelle et professionnelle des leurs hôtes marocains de Casablanca pour la plupart, mais aussi de Rabat, Marrakech et Fès. Chacun aura pu vivre des expériences diverses et variées, en fonction de l’autonomie de son hôte dans l’entreprise notamment et du partage ou non de la vie familiale et quotidienne

Tous sont revenus ravis de ces moments d’échanges et de rencontres. Ces moments donnent vie et raison au réseau international du CJD, à travers lequel se diffusent des valeurs communes de respect, de solidarité, de loyauté et de responsabilité.

Immersion totale pour les uns qui ont pu partager la vie du dirigeant marocain qui les accueillait, participer aux rendez-vous clients, « avec des négo très tendues certaines fois» nous dira nous dira l’un deux, ou aux réunions stratégiques de l’entreprise, en apprendre un peu plus sur le marché local et ses modalités d’affaires. Et même une paire d’entre eux aura été « jusque travailler ensemble de 23h à 1h du matin pour contrôler une base informatique d’articles avant le lancement d’un nouvel EPR dans l’entreprise ».

En parallèle ce sont, pour d’autres, des rendez-vous et des contacts pris avec des interlocuteurs locaux pour le développement futur de leur business. Certains pourtant avouent tout de même que ce n’est « pas toujours simple pour un dirigeant de se retrouver complétement livré à la vie d’un autre, même si cela reste très instructif ».

Quoi qu’il en soit l’opération fait des émules, tous se disent partant pour renouveler l’aventure, et pourquoi pas dans un autre des 12 pays où le CJD est présent. Début mai, l’opération a été planifiée par nos homologues québécois qui ont accueilli une délégation monégasque et paloise.


Quelques retours des uns et des autres

« ….car même si la baguette s’appelle là-bas la Parisienne, je dois dire que le sevrage de mon couscous quotidien a été difficile.
72 heures si intenses, si riches en découvertes, rencontres, nouveautés et dépaysements….
72 heures à vivre autrement, à sortir de nos sentiers, à bousculer (un peu) nos zones de conforts.
72 heures d’évasions.
Merci à ceux qui ont organisé cette expérience.
Merci à ceux (Marocains et Français) dont j’ai eu la chance de croiser la route.
C’est sûr, je serai sur la liste des volontaires pour le prochain “vis ma vie”. Inchā' Allāh ».

Alexandre Morette, CJD Essonne

« Se déconnecter complètement au bout d'une journée...
Avoir l'impression d'être là depuis six mois en deux jours...
Trouver une sœur jumelle en quelques minutes...
Entendre le bébé des voisins s'accrocher à vous en criant pour rester dans vos bras...
Se sentir bouleversée du tout au tout en trois jours...
Partager avec des personnes qui vous touchent au cœur...
Demande de négocier un atterrissage très en douceur......
Mais, j'ai retenu la route pour retrouver vite "Ma" binôme, alors je vous la confie:
"Shram sorhiip hkhyui lal ala huouezupu hougrup jaaio jij VIRAGE jklegi jfkzj etuii hochiri huhuh lalal jurinui turi TOUT DROIT yeruy hahali huouloeu jdeij C'EST LA ! OUF ».
Claire Chopitel, CJD Ardennes

« Les aspects humains et économiques ont bien répondu à mes attentes, ce qui est loin d’être évident au départ ».
Michael Jacquinot, CJD MBH

« Ce premier voyage m’a donné envie d’en refaire d’autres, quelle émotion de rencontrer ces JDs à l’international, encore une richesse de diversité et de partage. J’ai encore la tête dans les étoiles, je ne trouve pas les mots pour en parler ».
Pascal Guillon,CJD Blois

« Je suis super contente de ce voyage, de ces partages que je qualifierai d'exceptionnels en valeur humaine »
Régine Crouet, CJD Épinal

« En ce qui me concerne, ça a été un moment important et je suis très heureuse d'y être allée personnellement et professionnellement ».
Corinne Chartier- CJD Rouen

« Nous avons eu des échanges vrais sur la Vie au Maroc, les traditions, la religion, l’économie, la famille… »
Jean Philippe de Alzua, CJD Nantes
(Voir aussi son témoignage : « Les aventures d’un JD au Maroc »)

Stéphanie Le Dévéhat
Le 29-05-2012
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz