Octobre 2017
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Le catalogue des opinions chic

C’est à partir de 1850 que Gustave Flaubert (1821 – 1880) commence à mettre en forme son «Dictionnaire des idées reçues » qu’il appelle aussi « Catalogue des opinions chic » et qui regroupe des définitions et des aphorismes de son cru. Une manière de se moquer de ce qu’on nommerait aujourd’hui la pensée prête à porter, les opinions toutes faites. Ce dictionnaire, inachevé, ne parut qu’après sa mort, en 1913. Un siècle plus tard, il garde toute sa saveur et certaines des idées reçues qu’il dénonce sont toujours en vigueur. Voici les deux premières lettre : A et B.

A

Académie française. La dénigrer, mais tâcher d’en faire partie si on peut.

Agriculture. Manque de bras.

Affaires (Les). Passent avant tout. — Une femme doit éviter de parler des siennes. — Sont dans la vie ce qu’il y a de plus important. — Tout est là.

Airain. Métal de l’antiquité.

Albâtre. Sert à décrire les plus belles parties du corps de la femme.

Allemands. Peuple de rêveurs (vieux).

Ange. Fait bien en amour et en littérature.

Argent. Cause de tout le mal. — Dire :Auri sacra fames.

Architectes. Tous imbéciles. — Oublient toujours l’escalier des maisons.

Architecture. Il n’y a que quatre ordres d’architecture. — Bien entendu qu’on ne compte pas l’égyptien, le cyclopéen, l’assyrien, l’indien, le chinois, gothique, roman, etc.

Aspic. Animal connu par le panier de figues de Cléopâtre.

Astronomie. Belle science. — Très utile pour (n’est utile que pour) la marine. — Et, à ce propos, rire de l’astrologie.

Athée. Un peuple d’athées ne saurait subsister.

Auteur. On doit « connaître des auteurs » ; inutile de savoir leur nom.

Autruche. Digère les pierres.

Avocats. Trop d’avocats à la Chambre. — Ont le jugement faussé. — Dire d’un avocat qui parle mal : oui, mais il est fort en droit.

Abricots. Nous n’en aurons pas encore cette année.

Alcoolisme. Cause de toutes les maladies modernes.

Archimède. Dire à son nom : « Euréka ». — « Donnez-moi un point d’appui et je soulèverai le monde. » — Il y a encore la vis d’Archimède ; mais on n’est pas tenu de savoir en quoi elle consiste.

Abélard. Inutile d’avoir la moindre idée de sa philosophie, ni même de connaître le titre de ses ouvrages. — Faire une allusion discrète à la mutilation opérée sur lui par Fulbert. — Tombeau d’Héloïse et d’Abélard ; si l’on vous prouve qu’il est faux, s’écrier : « Vous m’ôtez mes illusions. »

Absinthe. Poison extra-violent. — A tué plus de soldats que les Bédouins.

Actrices. La perte des fils de famille. — Sont d’une lubricité effrayante, se livrent à des orgies, avalent des millions (finissent à l’hôpital). — Pardon ! il y en a qui sont bonnes mères de famille !

Air. Toujours se méfier des courants d’air. — Invariablement le fond de l’air est en contradiction avec la température : si elle est chaude, il est froid, et l’inverse.

Antiquité. Et tout ce qui se (sic) rapporte, poncif, embêtant.

Antiquités (Les). Sont toujours de fabrication moderne.

Amérique. Bel exemple d’injustice : c’est Colomb qui la découvrit et elle tient son nom d’Améric Vespucci. — Faire une tirade sur le self-government.

Appartement de garçon. Toujours en désordre. — Avec des colifichets de femme traînant çà et là. — Odeur de cigarette. — On doit y trouver des choses extraordinaires.

Anglais. Tous riches.

Anglaises. S’étonner de ce qu’elles ont de jolis enfants.

Artistes. Tous farceurs. — Vanter leur désintéressement (vieux). — S’étonner de ce qu’ils sont habillés comme tout le monde (vieux). — Gagnent des sommes folles, mais les jettent par les fenêtres. — Souvent invités à dîner en ville. — Femme artiste ne peut être qu’une catin.

Arsenic. Se trouve partout. Rappeler MmeLafarge (?). — Cependant, il y a des peuples qui en mangent.

Arts. Sont bien inutiles, puisqu’on les remplace par des machines qui fabriquent même plus promptement.


B

Baccalauréat. Tonner contre.

Bâillement. Il faut dire : Excusez-moi, ça ne vient pas d’ennui, mais de l’estomac.

Barbe. Signe de force. — Trop de barbe fait tomber les cheveux. — Utile pour protéger les cravates.

Basques. Le peuple qui court le mieux.

Basilique. Synonyme pompeux d’église ; est toujours imposante.

Bâton. Plus redoutable que l’épée.

Baudruche. Ne sert pas qu’à faire des ballons.

Bayadères. Toutes les femmes de l’Orient sont des bayadères. — Ce mot entraîne l’imagination fort loin.

Billard. Noble jeu. — Indispensable à la campagne.

Bibliothèque. Toujours en avoir une chez soi, principalement quand on habite la campagne.

Boudin. Signe de gaieté dans les maisons. — Indispensable la nuit de Noël.

Bourse (La). Thermomètre de l’opinion publique.

Boursiers. Tous voleurs.

Bouddhisme. « Fausse religion de l’Inde» (définition du dictionnaire Bouillet, ireédition).

Budget. Jamais en équilibre.

Bois. Les bois font rêver. — Sont propres à composer des vers. — À l’automne, quand on se promène, on doit dire : De la dépouille de nos bois, etc.

Bonnet grec. Indispensable à l’homme de cabinet. — Donne de la majesté au visage.

Bouchers. Sont terribles en temps de révolution.

Blondes. Plus chaudes que les brunes (voy. Brunes).

Banquet. La plus franche cordialité ne cesse d’y régner. — On en emporte le meilleur souvenir, et on ne se sépare jamais sanss’être donné rendez-vous à l’année prochaine. — Un farceur doit dire : Au banquet de la vie, infortuné convive.

Ballons. Avec les ballons, on finira par aller dans la lune. — On n’est pas près de les diriger.

Bagnolet. Pays célèbre par ses aveugles.

Bible. Le plus ancien livre du monde.

Braconniers. Tous forçats libérés. — Auteurs de tous les crimes commis dans les campagnes. — Doivent exciter une colère frénétique : « Pas de pitié, monsieur, pas de pitié ! »

Boulet. Le vent des boulets rend aveugle (asphyxie).

Boutons. Au visage ou ailleurs, signe de santé et de force du sang. — Ne point les faire passer.

Bouilli (Le). C’est sain. — Inséparable du mot soupe : la soupe et le bouilli.

Bossus. Ont beaucoup d’esprit. — Sont très recherchés des femmes lascives.

Bas-bleu. Terme de mépris pour désigner toute femme qui s’intéresse aux choses intellectuelles. — Citer Molière à l’appui : « Quand la capacité de son esprit se hausse, » etc.

Bases. De la société, sont (id est) la propriété, la famille, la religion, le respect des autorités. — En parler avec colère si on les attaque.

Bras. Pour gouverner la France, il faut un bras de fer.

Buffon. Mettait des manchettes pour écrire.

Banquiers. Tous riches, Arabes, loups-cerviers.

Badigeon. Dans les églises. Tonner contre. Cette colère artistique est extrêmement bien portée.

Baragouin. Manière de parler aux (sic) étrangers. — Toujours rire de l’étranger qui parle mal français.

Bretons. Tous braves gens, mais entêtés.

Brunes. Sont plus chaudes que les blondes (voy. Blondes).

Gustave Flaubert
Le 6-02-2012
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
1 commentaire
Voir les commentaires
Powered by Walabiz