Mai 2019


Alter’s Actions, promoteur de valeurs solidaires

Photo de groupe de la promo d'étudiants les Hypers Actifs 2017-2018
Créée en 2010 à Paris, Alter’Actions est au service de structures (associations et SCIC*) du secteur de l’économie sociale et solidaire. Au travers de missions menées par des étudiants, l’association tisse des collaborations, entre les entreprises du secteur marchand, les grandes écoles ou Universités et les acteurs de l’ESS.

Désormais implantée à Paris, Nantes, Lyon, et en démarrage à Lille, Alter’Actions poursuit un triple objectif : sensibiliser et former les étudiants à l’ESS, engager les entreprises dans une démarche de responsabilité sociétale en participant au développement d’associations locales. « Concrètement, explique Michel Moullet Président d’Alter’Actions, ce sont les structures du monde de l’ESS qui nous sollicitent. Ce peut être pour affiner leur stratégie de développement, promouvoir leurs offres de biens ou services, trouver des compétences innovantes… ensemble nous réalisons un premier travail de qualification de la mission à mener et de ce qu’il est ou non possible de faire. Ensuite, les représentants des associations se déplacent pour présenter leur action et leur démarche aux étudiants des établissements partenaires du supérieur, HEC, ESCP Europe, les écoles d’ingénieurs du réseau Polytech, l’Université Paris Diderot, la Catho... Les étudiants intéressés s’inscrivent et sont ensuite conviés à un Café Select. Ils arrivent avec CV et lettre de motivation et passent deux entretiens de dix minutes chacun avec des interlocuteurs différents, membres ou anciens membres de notre association. Les étudiants choisis sont ensuite formés à l’économie sociale et solidaire par des acteurs du secteur pendant un séminaire d’une journée, au cours duquel sont également explicités les contours d’une mission de conseil. »

Un triptyque gagnant étudiants, entreprises, associations

Tous sont bénévoles et c’est sur leur temps d’études qu’ils réalisent, par groupe de quatre, deux missions la même année qui ne s’inscrivent pas dans leur cursus d’études. Celle d’automne, d’octobre à janvier et celle de printemps, de février à mai. Chaque groupe d’étudiants est coaché par un professionnel volontaire, venu d’une entreprise partenaire du secteur marchand, et sensible à la fois à la démarche d’accompagnement de jeunes et aux enjeux de l’ESS. « En tant qu’entreprise expliquait en 2017 dans le journal des entreprises Virginie Ploquin responsable RH chez SCE à Nantes, nous apportons aux étudiants le savoir-faire de nos collaborateurs, tous volontaires, sur la gestion de projet et nous apportons aux associations les ressources dont elles ne disposent pas pour résoudre leurs problématiques. En retour, nous bénéficions de la proximité des étudiants et du monde de l’ESS. Pour nous, c’est une démarche qui a un sens. » A noter que de plus en plus, les entreprises partenaires sollicitent Alter’Actions pour aider les associations de l’ESS auprès desquelles sont engagées leurs fondations respectives. A l’issue de chaque mission, les étudiants participent à une réunion de restitution finale en présence de l’association demandeuse, du manager qui les encadrait et d’un représentant d’Aletr’Actions. L’association est revue un an plus tard pour faire un bilan et voir si les actions préconisées ont été mises en place et quels en ont été, dans ce cas, les résultats.

Une expérience porteuse de sens

En faisant travailler des étudiants sur des problématiques réelles d’associations, dans une position de conseil et encadrés par des tuteurs professionnels, Alter’Actions les éloigne des sentiers battus, et leur permet de réfléchir de manière non conventionnelle. Quant aux entreprises, avec ce mécénat de compétences, elles s’engagent dans une démarche de responsabilité sociétale. Elles participent au développement d’associations locales qui œuvrent dans la lutte contre la pauvreté ou l’exclusion, la préservation de la biodiversité et de l’environnement, l’insertion professionnelle, l’aide à l’entrepreneuriat… elles apportent ainsi une valeur ajoutée certaine tant aux étudiants qu’aux managers. « Seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin », c’est en s’appuyant sur ce diction africain que se positionne depuis plusieurs années, le programme d’Alter’Actions.


*Sociétés coopératives de l’économie sociale et solidaire


Isabelle Chatain
Le 28-02-2019
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz