Novembre 2019


L'entreprise peut-elle avoir une vocation ?

Dans ce numéro de janvier, Dominique Méda nous exhorte, au détour de l’entretien qu’elle nous a accordé, à redéfinir ce qu’est une entreprise aujourd’hui.

 C’est précisément l’objet de notre dossier.La définition juridique de l’entreprise organisée sous forme de société tient en France dans deux courts articles du Code civil datés de 1804. L’objectif de l’entreprise se réduit à l’intérêt financier des associés ou actionnaires. ­Sauf que l’intérêt de ­l’actionnaire ne prend pas en compte certaines contraintes sociales et environnementales. Comment lier davantage l’objet de l’entreprise – ce qu’elle vise – à l’intérêt général ? Cette réflexion a été engagée depuis longtemps par le CJD. Elle est aujourd’hui en passe d’aboutir sur des mesures concrètes avec la loi PACTE.

Il faut espérer que le travail consistant à définir la mission de l’entreprise ne sera pas effectué par le service communication ou marketing et n’accouchera pas de formules creuses. C’est au dirigeant de l’entreprise de s’engager. Certains – vous le verrez - n’ont pas attendu.


Lionel Meneghin
Le 21-01-2019
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz