Novembre 2018


Comment rapprocher l’école de l’entreprise ?

Ronald Monfrini
Les CLEE (Comités locaux éducation économie) sont depuis plusieurs années des lieux d’échange entre le monde de l’entreprise et celui de l’éducation. Illustration à Colmar avec Ronald Monfrini, dirigeant du réseau Cocci et parrain du collège de Volgelsheim.

A Colmar dans le Haut-Rhin, le Comité local éducation économie est devenu en 2016 une association. Le bureau, piloté par Ronald Monfrini et Sylvie Schmitt, principale du collège Pfeffel de Comar, est composé de chefs d’établissements, de responsables d’entreprise et de Mathilde Zerlauth, présidente du CJD Colmar. Tous travaillent ensemble depuis plusieurs années et voulaient via la création de cette association, être autonomes dans l’utilisation de leurs fonds afin d’organiser et financer plus facilement les actions choisies. Car à Colmar, le Clée s’implique fortement et de manière visible sur le territoire. « Notre philosophie de départ explique Ronald Monfrini, est de faire venir les chefs d’entreprise dans les établissements scolaires. Pour ce faire, nous avons calé notre action sur le parcours Avenir qui permet à chaque élève de la classe de 6e à la classe de terminale de construire son parcours d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel. Nous voulons créer un réseau d’entreprises autour des établissements scolaires et notamment des collèges. » Pour y parvenir, Ronald Monfrini fait le lien avec la commission jeunesse du CJD fortement impliqué dans la formation des jeunes. Un certain nombre de ses membres deviennent parrains d’établissements scolaires pour favoriser concrètement la mise en place de carrefours métiers, de stages en entreprise ou bien de rencontres directes avec les collégiens et lycéens.

Le Clée, un dispositif donnant-donnant

Lancé dans les années 80, le dispositif Clée existe dans toutes les académies, chacune étant divisée en districts. L’académie de Strasbourg par exemple compte 13 districts et donc 13 comités locaux éducation économie. Tous sont coanimés par un professionnel, un chef d’entreprise, et un proviseur de collège ou lycée. Ronald Monfrini, président du Clée du district de Colmar est aussi parrain du collège de Volgelsheim conjointement avec Éric Chiocchia, le principal de l’établissement. En qualité de président du Clée de Colmar, il organise chaque année avec les 19 établissements du réseau, un carrefour des métiers. Concrètement, chaque élève de 3e exprime trois vœux de métiers possibles et le jour J, de préférence un samedi matin, Ronald Monfrini essaie de regrouper dans les locaux un représentant de chacun des métiers choisis. Des rencontres qui ont un franc succès puisque plus de 80 % des jeunes font le déplacement. « Nous proposons également des visites de sociétés et invitons dans le cadre scolaire, les chefs d’entreprise à intervenir dans les collèges ou lycées une fois par an. Enfin tous les ans, chefs d’entreprise et professeurs principaux se retrouvent autour d’un café-rencontre. L’occasion de se découvrir, d’échanger, de construire un réseau fort et fonctionnel dans l’intérêt des jeunes. En quatre ans, nos rencontres sont devenues très chaleureuses. »

Des projets de développement

Ronald Monfrini œuvre aussi au développement d’un projet concerté autour de la vingtaine d’établissements scolaires de Colmar. « L’idée serait de récupérer dès qu’elles sont connues des chefs d’établissement, les dates des stages que doivent effectuer les collégiens ou lycéens. A cet effet, un budget de 60 000 euros a été rassemblé pour développer une application informatique permettant de faire converger les demandes de stages et les offres des entreprises, un peu comme une bourse d’échanges. » En 2017, au niveau de l’association ce sont entre 500 et 600 entreprises qui ont participé au carrefour des métiers avec les 19 établissements et autant de parrains de la ville de Colmar. Une véritable manne pour les collégiens et lycéens des filières générales et professionnelles qui ont ainsi l’occasion de construire leur parcours d’avenir.


Isabelle Chatain
Le 5-11-2018
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz