Novembre 2018


Financer la RSE

Arnaud Josse
Située en Loire-Atlantique, Artis est une entreprise de tuyauterie industrielle et de canalisations pour le transport de fluides. En 2017, l’entreprise a bénéficié d’un financement dans le cadre de sa politique RSE, Responsabilité Sociétale de l’Entreprise.

Créée en 2007 par Anaud Josse et Fabrice Chailloux, Artis est une PME spécialisée dans l’organisation, la fabrication et la maintenance de tuyauterie industrielle et de canalisations dans le secteur de l’énergie. « Artis accompagne ses clients depuis la conception de leurs projets jusqu’à leur réception. Lors de l’exploration en amont des besoins du client, les enjeux économiques, sociaux et environnementaux sont mis en perspective afin de définir le projet le plus pertinent » explique Arnaud Josse.

A l’été 2017, Arnaud Josse est informé par la CCI de Nantes-Saint-Nazaire qu’il est possible d’obtenir un financement du FONDES afin de soutenir le développement de son entreprise. « Notre activité demande des certifications, des investissements en formation ainsi que l’achat d’équipements individuels, qui ne sont pas finançables par prêt bancaire ». Membre du réseau France Active, le FONDES propose en Pays de la Loire des solutions de financement pour les créateurs d’entreprise, les entreprises solidaires, les associations et les SCOP.

La particularité de ce prêt ? Pour y accéder, les entreprises sont tenues de prouver leur engagement dans le domaine de la RSE. Artis remplit alors un référentiel permettant de mesurer son implication dans la démarche. « Nos valeurs reposent sur l’humain, en particulier sur le bien-être et la sécurité de nos collaborateurs. Nos actions RSE couvrent aussi bien les champs social, économique qu’environnemental ».Artis obtient finalement un prêt de 30 000 € qui lui permet de financer du matériel pour la conformité des postes de travail ainsi que de l’immatériel comme la formation de ses collaborateurs.

« Le Bilan ? Il est très positif. Nous avons pu associer les équipes en interne et ainsi en faire un projet collectif » conclut Arnaud Josse.


Gaëlle Brière
Le 15-10-2018
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz