Octobre 2018


Entrepreneur et citoyen

Tous les deux ans, Dirigeant Magazine ouvre très largement ses colonnes au CJD à l’occasion de son congrès. « Entrepreneur et citoyen » : le thème de ce congrès résume parfaitement et en très peu de mots la vocation du CJD depuis quatre-vingts ans maintenant.

A cet âge vénérable, la vitalité du CJD a de quoi laisser rêveurs. Mais quel est le secret de cette jeunesse éternelle ? Sans doute un mode de gouvernance unique en son genre. Avec un mandat de deux ans non renouvelables, ceux qui exercent les responsabilités à tous les échelons du mouvement savent qu’ils sont seulement de passage. Ils ont pour souci de faire vivre le mouvement, sans l’idée de se maintenir à tout prix aux commandes de l’institution. C’est aussi ce rythme qui imprime au mouvement son dynamisme et lui confère une capacité de renouvellement que l’on ne retrouve assurément pas ailleurs. Pour Jean Mersch, « le CJP revêt ce double aspect d’étude et d’action. Aussi peut-on affirmer qu’il n’est pas un cercle, mais un mouvement. » Mouvement perpétuel donc, mais ancré dans la fidélité constante aux valeurs revendiquées depuis 80 ans. Il faut parfois savoir changer pour rester soi-même…


Dans ce numéro très spécial de Dirigeant, nous avons choisi de mettre à l’honneur des femmes et des hommes qui considèrent que la performance économique est à la fois une conséquence et une condition de performances plus fondamentales. « Le mauvais exemple est contagieux », écrivait Sophocle. Au CJD, nous sommes convaincus depuis toujours que le bon l’est également. Ce que nous dit Florent Le Bot (rubrique Idées), historien qui a travaillé sur la création du CJD, est d’ailleurs éclairant. « L’un des éléments saillants de l’identité CJP, de sa marque de fabrique et d’action, s’avère cette référence constante, dans chacune de ses publications, lors de chacune de ses réunions, à des exemples, des études de cas précis. Si l’expression n’était pas préemptée par la mouvance anarchiste, nous pourrions parler de “propagande par le fait”. Et c’est sans doute dans ce registre que l’organisation patronale se distingue le plus de ses concurrentes : il s’agit pour elle précisément de collecter des informations sur les expériences menées dans le cadre de leurs entreprises par des patrons réformateurs, d’en discuter dans ses sections et de les diffuser afin celles-ci puissent faire école ».


Que ce numéro de Dirigeant, à l’image du congrès, soit pour vous source d'inspiration.

Lionel Meneghin
Le 18-05-2018
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz