Juin 2018
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Quelle posture du dirigeant de TPE/PME face à la gestion financière de son entreprise ?

Cette année, dans le cadre de la commission « Pilotage financier en PME » que j’anime depuis plusieurs années, nous avons décidé de lancer une enquête sur la posture du dirigeant face à la gestion financière de son entreprise. L’idée est venue de la double perception chez les dirigeants rencontrés au CJD. D’une part, une sensibilité très hétérogène à la gestion financière ; d’autre part, certains se sentent assez désarmés lorsqu’ils doivent échanger avec leur expert-comptable, leur banque ou d’éventuels investisseurs.

L’objectif de l’enquête était de confronter cette perception à la réalité. Ce travail a mis en évidence cinq enseignements principaux.


1 — L’impact financier des décisions prises, domaine dans lequel le dirigeant se sent le plus seul

C’est lorsqu’il engage une dépense pour un recrutement, une action commerciale ou marketing, lorsqu’il se pose la question d’augmenter ou de baisser un tarif, de lancer un nouveau produit ou une nouvelle offre que le dirigeant se sent le plus seul (50 % des réponses). La gestion et les prévisions de trésorerie (36 %) et les choix et les arbitrages en matière de fiscalité (32 %) arrivent en 2eet 3eposition.


2 — La performance financière et la trésorerie, priorités n° 1 et 2 des dirigeants du CJD

Avec respectivement 65 % et 60 % des réponses, le pilotage de la performance financière, via le suivi de la rentabilité et la mise en place de tableaux de bord, puis la trésorerie, via l’optimisation du BFR & des délais de règlement client, sont de loin les priorités financières des dirigeants du CJD.

L’importance accordée à ces 2 items par les dirigeants interrogés fait à la fois écho aux réponses de la question sur la solitude du dirigeant en matière financière et au fait que 43 % d’entre eux ont connu des difficultés de trésorerie au cours des 3 dernières années.


3 — L’expert-comptable et le banquier, principaux interlocuteurs du dirigeant de TPE/PME.

L’expert-comptable (72 %) et le banquier (45 %) sont les interlocuteurs privilégiés du dirigeant. Alors que les relations avec ces deux interlocuteurs sont traditionnellement assez espacées, ces résultats sont à mettre en perspective avec le besoin d’accompagnement quasi quotidien mis en évidence par les réponses à la question sur la solitude du dirigeant en matière financière. La combinaison des réponses à ces deux questions amène à s’interroger sur le format idoine de l’accompagnement nécessaire aux dirigeantsde start-up, TPE et PME.


4 — Le dirigeant fait un budget, mais ne suit pas toujours sa réalisation…

60 % des adhérents du CJD interrogés élaborent un budget annuel, mais seuls 46 % réalisent un contrôle budgétaire mensuel. Il est à noter que les résultats sont, comme on pouvait s’y attendre, très différents en fonction de la taille de l’entreprise. En effet, les sociétés de plus de 10 Millions d’Euros de Chiffre d’Affaires sont 85 % à faire un budget et autant à le suivre au travers d’un contrôle budgétaire. En revanche, seulement 43 % des sociétés de moins de 1 Million d’Euros de Chiffre d’Affaires font un budget et 31 % un contrôle budgétaire mensuel. Le contrôle budgétaire est pourtant un outil de gestion puissant permettant la détection de dérapages et la mise en place rapide d’actions correctives.


5 — Des dirigeants conscients de l’importance que revêt le suivi financier de leur activité

Plusieurs réponses aux questions posées mettent en évidence une forme de maturité sur les sujets financiers. Ainsi, 53 % des dirigeants interrogés estiment qu’il y a une culture cash, ou plus largement financière, au sein de leur entreprise. 65 % disent que l’analyse financière est un outil quotidien d’aide à la prise de décision. 60 % ont mis en en place des tableaux de bord financiers pour suivre la rentabilité de leur entreprise et 73 % des tableaux de suivi de leur trésorerie.


L’équipe DAFbyFuseo qui a réalisé cette enquête ainsi que les membres de la commission « Pilotage financier en PME » du CJD Paris, vous invitent à consulter l’enquête dans son intégralité en cliquant ici.

Ariel Smadja
Le 6-02-2018
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz