Octobre 2017
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


CJD International : une ambition au service de valeurs

Crédits : Bruno Astorg
Pape Landing Mané est directeur général du cabinet Lqt Consulting, basé à Dakar. Ancien président du CJD Sénégal (entre 2013 et 2015), il est aujurd'hui le Président du CJD International.

Dirigeant : Quel est le projet de votre mandat ?

Pape Landing Mané : Pour ce mandat, nous avons un projet fort, avec Gaëtan de Sainte Marie (vice-président du CJD International et ancien Président du CJD Lyon) à savoir créer des alliances entre les entrepreneurs du monde partageant la même vision d’une entreprise humaine. Pour cela, nous allons travailler pour renforcer et créer du lien entre les adhérents des différentes associations nationales du CJD et pousser les jeunes dirigeants de tous horizons à sortir de leur pays pour aller à l’international. Nous voudrions également construire des CJD légitimes et influents dans chaque pays en mettant en place des partenariats avec des institutions nationales et internationales.


D. : Concernant la formation, pilier du CJD, quelle est votre ambition ?

P.L.M. : Tout d’abord, nous voulons favoriser la formation des dirigeants. Notre volonté est de leur fournir les outils nécessaires pour entreprendre dans de bonnes conditions tout en mettant l’humain au cœur de l’entreprise. Pour cela, le CJD International va soutenir plus fortement l’organisation de forum formations internationaux (avec un objectif fixé à deux par an) qui permettront de diffuser du savoir, de renforcer les liens entre adhérents de différents pays, et rendre, à terme, les pays autonomes en termes de formations.


D. : Sur quel autre axe agissez-vous ?

P.L.M. : Nous souhaitons faciliterle partage d’expériences et de bonnes pratiques dans chacun des pays dans lequel le mouvement est présent. Nous allons mettre en place un système d’identification de ces bonnes pratiques (que ce soit pour des formations, des conférences, des actions sur les territoires, des actions ciblées sur l’entrepreneuriat, la jeunesse, etc.) afin de les diffuser à travers le réseau et d’encourager les pays à les répliquer aisément. Cela nous permettra de mener des actions d’envergure, parce qu’ensemble on est plus forts. Nous avons également pour ambition de renforcer la coopération entre les différentes associations du CJD à travers le monde. Ce rapprochement passe notamment par la promotion des jumelages entre associations, l’organisation d’évènements ouverts à tous les jeunes dirigeants qui permettront des échanges entre les membres des différents pays. Les jumelages, par exemple, représentent un formidable outil de mise en relation de sections fortes avec des sections plus fragiles ou en création, ce qui permettant de créer du lien, mais aussi de renforcer le réseau.


D. : En termes d’influence, comment le CJD International peut tirer son épingle du jeu ?

P.L.M. : Nous souhaitons que le CJD International participe aux prises de décisions économiques au niveau mondial et qu’il puisse porter la voix des entrepreneurs du monde entier. C’est ainsi que, dans le cadre de la COP22 qui s’est tenue à Marrakech, le CJD International s’est associé à Hub Africa pour créer l’espace My Green Africa, premier showroom de solutions innovantes pour l’Afrique. Plusieurs adhérents du CJD sont intervenus pour mettre en avant nos réflexions sur les nouveaux modèles économiques, sur la responsabilité sociale et sociétale des entreprises, valeur chère à notre Mouvement, mais aussi pour afficher et partager nos valeurs. Dans le même esprit, l’Organisation internationale de la francophonie est en train de mettre en place une stratégie économique, qui, à notre sens ne peut se faire sans l’apport des chefs d’entreprise. Le CJD International veut être un acteur principal dans la définition de cette stratégie économique francophone. Pour s’en donner les moyens, le CJD International noue des partenariats forts avec des institutions bien ancrées et en phase avec les valeurs de notre mouvement.L’heure, pour le CJD, est à la création de liens humains et économiques à l’international. Voici notre défi pour ce mandat.


Propos recueillis par Timothée Gacon
Le 13-09-2017
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz