Juin 2017
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


TRIBUNE - Engagement citoyen et responsabilité individuelle

Depuis quelques jours, partout, je lis et je vois, j’entends et j’écoute, de grands discours et des petits chuchotements qui créent une fracture entre nos citoyens plutôt qu’un grand élan de solidarité. Qui a peur ? Qui a raison ? Qui doit-on écouter ? Qui doit-on fuir ? Chacun a son avis et moi le mien.

Aujourd’hui en tant que Président National du CJD, je réserve mon avis aux urnes, un devoir de réserve m’y oblige. En effet le CJD est un mouvement non partisan, bien que politique. Je ne parle pas ici d’art politique, de pratique du pouvoir, de partis politiques… Non, nous entendons par politique ce qui porte sur les actions, l’équilibre, le développement de la société, ce qui a trait au collectif, au vivre ensemble et qui touche des domaines infiniment plus essentiels, complexes, humains… que des guerres de partis. Tout cela sans jamais être partisan ou dénonciateur d’un quelconque parti, même si cela peut parfois s’avérer difficile, voire incompréhensible pour certains.

Responsabilité, Solidarité, Sincérité et Respect de la dignité humaine, voici le cocktail humaniste que nous essayons de déployer, au quotidien, auprès de nos adhérents, nos sphères d’influence, nos collaborateurs, les 20 000 jeunes que nous rencontrons chaque année, et ce depuis presque 80 ans.

Grâce à cela j’ai la conviction que nos adhérents sauront utiliser leur droit de vote à bon escient. Mais surtout je réalise que nous œuvrons bien au-delà des périodes d’élections pour lutter contre l’obscurantisme, que nous sommes des citoyens engagés au quotidien et que nous agissons pour construire un monde demain où l’amour laisse peu de place à la haine. Car oui, puisque nous en sommes arrivés à parler de haine pendant ces élections, pourquoi ne pas se donner le droit de parler d'amour, ou à minima du partage, de compréhension, de collectif.

De plus comme un de nos piliers est de s’engager pour influencer, je suis convaincu que chacun des membres du CJD essaie d’essaimer ces valeurs humanistes au plus grand nombre afin de faire de chacun d’entre nous un acteur responsable de notre vie au quotidien pour écrire en conscience un avenir harmonieux.

J’ai un souhait ! C’est que l’engagement citoyen que je lis et que j’entends ces derniers jours ne s’arrête pas le 8 mai, et ce quel que soit les résultats des échéances électorales. Que tous les citoyens, les militants et les autres, les dirigeants, les politiques, les artistes, les économistes, les intellectuels, qui œuvrent pour le bien commun, en publiant, en criant à l’engagement responsable, solidaire, honnête sacrifient encore à l’avenir un peu de leur temps, de leur argent et leur énergie afin d’essaimer des valeurs humanistes en dehors des périodes électorales afin de ne plus revivre de tels scénarios.

Que chacun aille au contact des personnes qui ont perdu l’espoir afin de leur partager le leur.

Que chacun aille au contact de la société dans toute sa diversité pour construire ensemble un monde où la défiance laisse place à la confiance.

Que chacun cesse d’écouter la peur et écoute davantage l’optimisme et l’envie que nous avons tous au fond de nous.

C’est ensemble que nous luttons contre la haine, c’est ensemble que nous écrirons l’avenir de la France, avant, pendant et après les élections.


Olivier de Pembroke, président national du CJD
Le 3-05-2017
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz