Avril 2017
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Mon conseil aux dirigeants d'entreprise

Astrophysicien de réputation mondiale, Jean-Pierre Luminet est également écrivain et poète. Il a élaboré une nouvelle théorie qui révolutionne notre vision de l’univers. Dans une interview pour le magazine Dirigeant, il donnait ce conseil aux chefs d'entreprise.

Je leur dirai que les concepts fondamentaux ne doivent jamais cesser d’être interrogés. L’accumulation d’observations ou de donnéestrop discordantes finit par remettre en cause les piliers mêmes de la compréhension du monde, et ceci dans les domaines aussi bien scientifiques que politiques, économiques, financiers, managériaux, etc. Il ne faut plus dès lors chercher à faire fonctionner à tout prix une grille de lecture figée avec des données discordantes, il faut fabriquer un nouveau modèle.

Pour en revenir au domaine scientifique, l’épistémologue Thomas Kuhn a montré comment les grandes crises de la représentation finissaient tôt ou tard par se dénouer en ce qu’il a appelé une révolution scientifique. Il y a révolution scientifique lorsqu’un modèle consacré par le temps et l’expérience est rejeté au profit d’un nouveau modèle. Kuhn a observé que, plus les années passent, plus les modèles et les théories sous-jacentes finissent par être considérés comme sûrs et ne sont plus soumis à un examen rigoureux. Acceptés dans leur ensemble, ils arrivent à constituer le paradigme d’une science – un consensus qui devient une doctrine, avec tous les dangers de l’orthodoxie que ce mot implique. C’est la raison pour laquelle les sciences – mais cela s’applique tout autant aux autres domaines de l’activité humaine – se laissent difficilement bouleverser par une révolution, chacune d’elles reposant sur un ensemble de connaissances spécifiques accumulées au cours de nombreuses années d’observations, de pratiques et d’habitudes. Dans le domaine des sciences de l’univers, la physique n’a connu que trois révolutions : la révolution copernico-galiléenne, la révolution newtonienne et la révolution relativisteet quantique. La physique du XXIe siècle, avec ses tentatives d’unification de la relativité einsteinienne et de la mécanique quantique, est en passe d’accomplir un nouveau changement de paradigme qui nous oblige à repenser les fondamentaux du monde : nature de l’espace, du temps, de l’énergie, du vide, etc.

Il est fascinant de constater que les révolutions scientifiques semblent devoir accompagner les révolutions sociales, politiques ou économiques. Il faut souvent de grands bouleversements de société pour oser repenser la représentation du monde (dans cette optique j’ai analysé les tenants et aboutissants de la révolution copernicienne dans ma série historique Les Bâtisseurs du Ciel). Réciproquement, un changement de paradigme scientifique engendre, de façon plus subtile et plus lente, des évolutions dans la façon de se représenter le monde et la société.

Les révolutions scientifiques ne suffisent toutefois pas à l’avancée des savoirs et des pratiques ; il faut que leur succèdent des temps de refonte qui permettent l’épuration, la stabilisation provisoire et la reformulation de modèles nouveaux. Les changements de paradigmes scientifiques fournissent ainsi une grille de lecture profonde et pertinente pour analyser le changement de paradigme global auquel le monde du XXIe siècle est aujourd’hui confronté.


Jean-Pierre Luminet
Le 30-03-2017
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz