Mai 2017
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Congrès National du CJD : autrement plus réussi !

Richard Thiriet et Laurent Bazin
C’était le 36e congrès national du CJD : Annecy – La Clusaz, les 23, 24 et 25 juin 2016. Au programme : de la réflexion, de la convivialité et de l’émotion. Et un maître-mot : autrement.

La réflexion d’abord, avec de nombreux ateliers qui ont permis aux congressistes d’aller à la rencontre de personnalités fortes qui s’engagent pour le changement. Nicolas Hazard d’abord, qui dirige le Comptoir de l’Innovation. Ce fond finance, accompagne et promeut l’entrepreneuriat social en France et dans le monde. Pour accompagner les projets de création d’entreprises innovantes, le Comptoir de l’Innovation a lancé plusieurs incubateurs.

Nouveaux modèles

Réflexion encore avec le sociologue Michel Maffesoli, qui nous convainc que les générations actuelles sont radicalement autres des précédentes. Nos jeunes générations ne sont plus guidées par l’ambition de faire carrière, mais par le plaisir de se retrouver ensemble en fonction d’affinités qui les font se constituer en « tribus ». Ce tribalisme contemporain est la marque de l’hypermordernité.

Réflexion toujours avec l’économiste Nicolas Bouzou et Jean-Paul Delevoye qui ont commenté les travaux du comité de pilotage « Nouveau modèles ». Une quinzaine de jeunes ont accepté de relever le défi et se sont posé les questions suivantes : quels sont les constats aujourd’hui dans notre société ? À quels défis faisons-nous face ? Quel avenir pour demain ? Qu’est-ce qui doit changer et comment ? L’objectif de ce groupe de travail créé en septembre 2015 a été de définir dans un premier temps une vision avant de rentrer dans le concret et dans l’action. Un travail qui, lors de ce congrès, a été fécondé par l’intelligence collective des participants lors d’un world café, cette technique d’animation en grand groupe.

Majesté

Convivialité, avec ce choix des organisateurs de choisir deux villes pour accueillir le congrès. La majesté du Lac d’Annecy et la simplicité du village de La Clusaz, dont certains sites en centre-ville ont été réservés aux travaux des congressistes. Un ciel bleu azur, un soleil de plomb et la présence grandiose des montagnes alpines… ce choix osé fut un pari gagné pour les organisateurs.

L’émotion, il en fut aussi question. Notamment quand Frédérique Bedos a pris la parole devant les entrepreneurs du CJD. Frédérique Bedos, auteure d’un livre-témoignage « La petite fille à la balançoire » aux éditions Les Arènes, raconte comment de son histoire personnelle et plus particulièrement de son enfance, passée entre une famille d’accueil et sa mère biologique, est né Le Projet Imagine.« Nous vivons dans un monde d’images souvent anxiogènes. Confrontés quotidiennement à la peur, à la violence, au cynisme ambiant, nous sommes comme paralysés, et nous renonçons progressivement. On peut regretter ce phénomène. On peut aussi y résister. C’est la raison d’être du Projet Imagine. Le Projet Imagine est une ONG d’information qui veut, main dans la main avec les médias, faire prendre conscience de l’urgence à sauver non pas le monde, mais plutôt la beauté du monde ! Car, a priori, le monde survivra. Mais dans quel état ? Là réside la vraie question… » Les films Imagine ont pour mission d’informer, inspirer et pousser à l’action. Ils obéissent tous à la même ligne éditoriale : il s’agit de faire du Journalisme positif. L’objectif des films consiste à lever un grand mouvement d’engagement populaire qui cherche à inventer une autre façon d’être au monde : c’est le Mouvement Imagine.

Passage de témoin

L’émotion, toujours présente lors des congrès nationaux, qui vient clore le mandat de Richard Thiriet et Laurent Bazin et inaugurer celui d’Olivier de Pembroke et Olivier Michel. Le CJD a cette particularité statutaire de proposer des mandats de deux ans non renouvelables. C’est cette particularité qui permet à ce mouvement de se réinventer sans cesse, de générer une telle vitalité et de nous offrir tous les deux ans, à l’occasion de ce passage de témoin, un moment à chaque fois extraordinaire.


La rédaction
Le 27-06-2016
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz