Septembre 2017
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Joseph Puzo : l’impression 3D et la culture qui va avec !

Joseph Puzo
Une ETI française démontre qu’une technique qualifiée de révolutionnaire comme l’impression 3D ou fabrication additive ne doit pas être simplement additionnée aux autres outils.

L’innovation technique réussit lorsqu’elle s’intègre dans une innovation organisationnelle et change les pratiques. Joseph Puzo[1], qui dirige Axon’Câble, en a fait une belle démonstration et rappelle que la veille passe souvent par la culture d’écoute à l’intérieur de l’entreprise. Axon’Cable est une société champenoise produisant des câbles électriques et experte en interconnectique. Lors d’une visite du salon du Bourget, l’un des employés de Joseph Puzo lui suggère d’aller voir sur le stand de HP une étrange machine : une imprimante 3D. Séduit, Joseph Puzo achète d’emblée l’exemplaire exposé et cherche ensuite ses utilisations possibles. Le Bureau d’étude d’Axon’Câble adopte l’impression 3D. Changement culturel : la CAO (conception assistée par ordinateur) permet de tenir tout de suite en main le modèle envisagé. La simulation s’effectue sur des plans 3D. Les ingénieurs du bureau d’étude exploitent l’élan engineering pour évaluer les performances indirectes. Changement culturel également des méthodes de ventes : le client découvre la maquette proposée, participe devant elle à un brainstorming de co-conception de sa commande. Le prototype fonctionnel va ensuite être qualifié bien plus vite. Les premières séries seront fabriquées immédiatement, sans stock, en lean manufacturing. La productivité et la relation client sont renforcées. De plus, les techniciens sont formés rapidement et de façon « ludique » dans le Fab.Lab., ce qui contribue à attirer plus d’étudiants vers les métiers techniques. Axon’Câble, est l’un des 21 partenaires de la plateforme française « Usine aéronautique du futur », avec, entre autres, Airbus, Dassault, Thalès et Safran. Les grands groupes auraient intérêt à s’inspirer plus souvent des initiatives de PME innovantes, notamment en terme d’organisation et de management.


Lire aussi « Des puces et des hommes ». Dirigeant n° 111, pp. 44-45. Octobre 2015, et Elisabeth Bourguinat : Réinventer l’industrie, les aventures de Joseph Puzo, 128 pages. Ateliers Henry Dougier, Paris 2015.



[1] Joseph Puzo vient de donner sa vision de l’industrie dans un livre écrit par Elisabeth Bourguinat : Réinventer l’industrie, les aventures de Joseph Puzo, 128 pages. Ateliers Henry Dougier, Paris 2015.


André-Yves Portnoff
Le 25-11-2015
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz