Octobre 2017
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Debout-payé : la preuve par trois

À travers ce bref et intense roman, le lecteur parcourt trois histoires, trois univers, trois époques. Trois fois plus de raison de le lire !

Le vigile est aux commerçants ce que l’hôtesse d’accueil est aux entrepreneurs : leur première image. Mais contrairement à ces dernières, moins on le voit, mieux ses employeurs et les clients se portent ! Pourtant, lui, observe et, à travers le personnage d’Ossiri, Gauz nous propose des « brèves de présentoirs » savoureuses et révélatrices de nos petits travers en matière de shopping.

Ces intermèdes sur la société de consommation ne sont qu’une mise en bouche d’un roman qui met en avant une profession ignorée et nous éclaire sur l’immigration des années 60 à l’après 11 septembre. Fils et petit-fils de vigile, Ossiri nous raconte l’histoire d’une profession « “qui semble exclusivement réservée aux noirs à Paris parce qu’ils ont le physique pour ça. Parce qu’ils font peur”. Une profession qui recrute “à tour de bras”. Une profession ou les sans-papiers sont les bienvenus, car on n’a même pas besoin de les payer au SMIC ! Jusqu’à l’effondrement des tours du World Trade Center et l’entrée dans l’ère du tout sécuritaire où la carte de séjour devient la seule et unique référence.

Mais ce livre offre surtout une très belle ode à la communauté africaine, à la puissance de ses valeurs familiales à travers un éclairage à la fois drôle et lucide sur ses différences et ses souffrances.


Gauz, diplômé en biochimie et un temps sans-papiers, aussi photographe, documentariste et directeur d’un journal économique satirique en Côte d’Ivoire. Il a également écrit le scénario d’un film sur l’immigration des jeunes Ivoiriens, “Après l’océan”.


Debout-Payé, Gauz, Nouvel Attila, août 2014


Nathalie Garroux
Le 31-10-2014
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz