Avril 2017
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Une histoire d’amour et de perte

Au cours de ce discours à l’Université de Stanford, Steve Jobs nous parle de la success-story d’Apple. Une véritable ode au courage et à la persévérance.

« [...] Ma seconde histoire parle d’amour et de perte.

J’ai été chanceux, j’ai trouvé ce que j’aimais faire tôt dans ma vie. Woz (1) et moi avons commencé Apple dans le garage de mes parents quand j’avais 20 ans. Nous avons travaillé dur, et en 10 ans Apple est passé de nous deux dans un garage à une société de 2 milliards de dollars avec plus de 4,000 employés. Nous venions de sortir notre plus belle création – le Macintosh – une année plus tôt et je venais d’avoir 30 ans. Et ensuite, je me suis fait virer.
Comment pouvez-vous vous faire virer d’une société que vous avez créée ? Bien, alors qu’Apple grandissait, nous avons embauché quelqu’un qui, je le pensais, était compétent pour diriger l’entreprise avec moi, et pendant la première année, ou à peu près, les choses allèrent bien. Mais ensuite, nos visions de l’avenir commencèrent à diverger et finalement nous avons eu une dispute. Quand ça s’est passé, notre conseil d’administration s’est rangé de son côté. Donc à 30 ans, j’étais dehors. Et publiquement hors-jeu. Ce qui avait été l’objet de toute ma vie d’adulte avait disparu, et ça a été dévastateur.
Je n’ai vraiment pas su quoi faire pendant quelques mois. J’ai pensé avoir trahi la génération précédente d’entrepreneurs – avoir laissé tomber le témoin au moment où l’on me le passait. J’airencontré David Packard (2) et Bob Noyce (3) et ai tenté de m’excuser d’avoir tout gâché. J’ai été un échec public, et j’ai même pensé m’enfuir de la Silicon Valley. Mais quelque chose commençait doucement à éclore en moi. J’aimais encore ce que j’avais fait. La tournure que prirent les événements chez Apple n’avait pas changé ça d’un pouce. J’avais été éconduit, mais j’étais toujours amoureux. C’est alors que j’ai décidé de recommencer.
Je ne l’avais pas vu alors, mais il s’est avéré que me faire virer d’Apple fut la meilleure chose qu’il ait pu m’arriver. La lourdeur du succès a été remplacée par la légèreté d’être à nouveau un débutant, moins sûr de tout. Cela m’a donné la liberté d’entrer dans la période la plus créative de ma vie.
Au cours des cinq années qui suivirent, j’ai lancé une entreprise appelée NeXT, une autre appelée Pixar, et suis tombé amoureux d’une femme exceptionnelle qui allait devenir ma femme. Pixar a créé le premier film d’animation au monde, Toy Story, et est maintenant le studio d’animation qui a le plus de succès à travers le monde.

En un remarquable retournement de situation, Apple a acheté NeXT, je suis revenu à Apple, et la technologie que nous avions développée chez NeXT est au cœur de la renaissance actuelle d’Apple. Et Laurene et moi avons eu une merveilleuse famille ensemble.
Je suis plutôt certain que rien de tout cela ne serait arrivé si je n’avais pas été viré d’Apple. Ce fut un médicament au goût horrible, mais j’imagine que le patient en avait besoin. Parfois, la vie vous frappe la tête avec une brique. Ne perdez pas la foi. Je suis convaincu que l’unique chose qui m’a fait tenir était que j’aimais ce que j’avais fait. Vous devez trouver ce que vous aimez. Et ce qui est vrai pour votre travail l’est aussi pour vos amours. Votre travail va remplir une large partie de votre vie, et l’unique façon d’être vraiment satisfait est de faire ce que vous croyez être du bon travail. Et l’unique façon de faire du bon travail est d’aimer ce que vous faites. Si vous n’avez pas encore trouvé, continuez à chercher. Ne laissez pas tomber. Comme toutes les questions de cœur, vous saurez quand vous aurez trouvé.
Et, comme toute grande histoire, c’est de mieux en mieux au fil des années. Alors, continuez à chercher jusqu’à ce que vous trouviez. Ne laissez pas tomber. »


(1) Steve Wozniak – cofondateur d’Apple.

(2) Cofondateur de Hewlett-Packard.

(3) Cofondateur d’Intel.


La suite demain !

Steve Jobs
Le 2-03-2017
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz