Décembre 2017
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Taïg Khris : se jouer des obstacles

Taïg Khris
Sportif accompli, habitué des plateaux de télévision, Taïg Khris est un touche-à-tout de talent qui a déjà quelques entreprises derrière lui. Portrait.

Né d’un père algérien et d’une mère grecque, n’ayant jamais été scolarisé, Taïg Khris fait figure d’original.Triple champion du monde de roller sur rampe, vainqueur des X Games, des Gravity Games et du tournoi ASA, il est l'athlète le plus titré de l'histoire des sports extrêmes.


Le problème avec les sports extrêmes, c’est que ceux qui s’y adonnent passent autant de temps sur les terrains qu’à l’hôpital et en convalescence. C’est précisément alorsqu’il se trouve sur son lit d’hôpital, un peu en délicatesse avec ses sponsors, que Taïg Khris imagine un business pour rebondir. Pourquoi ne pas proposer à la grande distribution des fournitures scolaires à son effigie ? Il prend d’assaut par téléphone les services achats des grandes centrales pour finalement arracher un rendez-vous au responsable des achats du groupe Carrefour. Bingo ! Sauf que la collection qu’il doit proposer n’existe pas ailleurs que dans sa tête ! Pendant des jours et des nuits, Taïg Khris s’improvise designer. Merci Photoshop. La collection prend forme et rejoindra quelques semaines plus tard les étals des magasins du groupe Carrefour. Quand un coup de bluff se transforme en coup de maître…


Après ce joli coup, Taïg Khris décide de rechausser ses rollers et de se projeter dans un projet fou. Il veut décrocher un record du monde. Traverser la Seine en rollers, d’une berge à l’autre ? Après étude, ce n’est finalement pas possible. Se lancer depuis la tour Eiffel ? Pourquoi pas ? L’idée fait son chemin. Tous les dossiers d’autorisation auprès de la mairie sont rejetés. Ce n’est pas grave. À chaque fois, Taïg Khris ajuste son projet, surmonte les remarques qu’on lui objecte. À chaque réponse négative, le dossier est repris, adapté puis de nouveau déposé. Les mois passent, les rejets s’empilent. Taïg Khris rencontre alors le maire de Paris, Bertrand Delanoë. Ce dernier l’assure de son soutien. Le projet avance… façon de dire… Car l’autorisation ne vient toujours pas. Et puis un jour, le miracle s’accomplit. Dossier accepté ! Il en résultera un méga jump de 38 mètres devant des centaines de milliers de spectateurs et téléspectateurs. C’était le 29 mai 2010. Une fois de plus, Taïg Khris s’est joué des difficultés et a réussi son pari. Si ça, ce n’est pas de la gnaque !

Antoine Lefranc
Le 18-05-2016
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz